Accueil >> Actualités >> Une protection solaire structurelle protège les immeubles de bureaux de DCM de la surchauffe

Une protection solaire structurelle protège les immeubles de bureaux de DCM de la surchauffe

Le siège social de DCM, producteur d’engrais organiques, respire le dynamisme dans sa conception et sa finition. Le bâtiment triangulaire d’une superficie de 2800 m² exploite la forme de la parcelle et sa conception s’adapte à l’orientation sud-ouest et au relief existant. Le bâtiment est pour ainsi dire encastré dans un versant, et donc ancré dans son environnement. La relation entre l’intérieur et l’extérieur joue un rôle clé et tient fortement compte des plantes et de la nature. Logique, puisque DCM œuvre dans le secteur horticole. « La façade vitrée orientée au sud et la terrasse centrale laissent passer une vaste quantité de lumière dans le bâtiment », indique l’architecte Reginald Schellen. « Les zones vitrées forment également le lien avec la végétation, les collines, le plan d’eau et les plantations. Les façades vitrées orientées sud provoquent aisément une surchauffe de l’intérieur pendant les périodes chaudes et ensoleillées. Dans un immeuble de bureaux économe en énergie, tout l’art consiste à apporter une grande quantité de lumière pendant l’hiver tout en maintenant la chaleur du soleil à l’extérieur pendant l’été. Pour éviter que le soleil estival ne devienne l’ennemi du confort, une protection solaire structurelle extérieure est essentielle. D’où le choix des lames DucoSun Wing, à la forme unique. Nous savons par expérience avec d’autres bureaux qu’il est préférable de placer les lames à l’horizontale sur une façade exposée au sud, car le soleil est haut. La valeur ajoutée architecturale des lames de l’immense façade sud ne doit pas être sous-estimée. Duco se démarquait dans la comparaison, tant sur le plan financier que technique. Il suffit de penser à la forme et à la suspension spécifiques des lames. Ensemble, nous avons recherché la couleur chaude idéale. »