Accueil >> Actualités >> RGE : les TPE veulent de la simplification

RGE : les TPE veulent de la simplification

le-label-rge-va-etre-ameliore

La Capeb a fait réaliser par l’IFOP un sondage auprès des entreprises artisanales du bâtiment qualifiées RGE. Il montre que 53 % des entreprises artisanales qualifiées considèrent que le dispositif RGE tel qu’il est aujourd’hui n’est pas adapté aux TPE. 54% des artisans disent avoir rencontré des difficultés pour leur dossier, pointant prioritairement le temps passé, en particulier, pour fournir les références chantier (avec 89 % de citations), bien avant les difficultés à obtenir des documents administratifs (43 %) ou l’absence d’interlocuteur dédié (22 %). C’est donc bien l’aspect chronophage du montage du dossier qui émerge comme principale difficulté des artisans interrogés. Les autres procédures du dispositif RGE posent moins de problèmes : même si au moment de la révision de la qualification RGE, 35 % des artisans sondés indiquent avoir rencontré des difficultés notamment pour renseigner le dossier de révision. L’appréciation du dispositif est corrélée au sentiment d’avoir rencontré ou non des difficultés dans la procédure de qualification : 40 % de ceux qui ont eu des difficultés dans le montage du dossier souhaitent la suppression du dispositif, alors que ce n’est le cas que de 22 % de ceux qui n’ont pas rencontré de difficulté.

Les entreprises interrogées expriment deux demandes majeures pour améliorer l’accès au label. Un renforcement de la crédibilité du label en luttant contre les entreprises frauduleuses : 68 % des artisans interrogés souhaitent exclure du RGE les entreprises qui ne respectent pas les règles notamment en matière de pratique commerciale ou de qualité des travaux. La CAPEB tient à souligner ici que le fait que des entreprises non RGE puissent sous-traiter à des entreprises RGE est une des causes importantes de difficultés et qu’il est urgent de s’y attaquer. Une simplification des procédures : 54 % des entreprises interrogées proposent de faire évoluer le dossier à renseigner pour les qualifications RGE.