Accueil >> Actualités >> Rénovation thermique par façades rideaux en bois
Rénovation thermique par façades rideaux en bois

Rénovation thermique par façades rideaux en bois

L’office public Agen Habitat lançait en 2016 un vaste projet de réhabilitation de la cité Lalande, située au nord-est d’Agen. La cité est composée de 6 immeubles pour un total de 78 logements sociaux collectifs. Les architectes Denis Pompey et Patrick Tedo, maîtres d’æuvre du projet, ont répondu par un programme ambitieux adossé à l’utilisation du bois. Ce programme concerne la rénovation énergétique, l’amélioration de la qualité de vie des locataires et la mise aux normes des installations techniques. L’entreprise de charpente Cabirol est chargée de la fabrication et du montage des façades en bois (murs rideaux et ITE, isolation thermique par l’extérieur), soit 16 mois de chantier en site occupé. Les façades rideaux rapportées (ossature bois et ITE) préfabriquées en atelier, viennent fermer l’enveloppe du bâtiment et agrandir, au niveau des anciens balcons, la surface des chambres et des séjours. Les surfaces habitables des logements augmentent ainsi de 20 % en moyenne selon le type de logement. Les augmentations de loyers dûes à la réhabilitation thermique, de 50 euros en moyenne, sont équilibrées avec la réduction des charges de chauffage. Les travaux d’économie d’énergie (isolation des toitures et chéneaux, isolation thermique de l’immeuble par l’extérieur avec habillage des pignons type vêture et création de nouveaux murs isolés en façade et remplacement des chaudières et de certaines menuiseries extérieures) permettent ainsi d’atteindre les niveaux d’exigences de la RT 2012 avec des économies mensuelles de chauffage compris entre 36 et 69 euros selon le type de logement, soit une économie de moitié à l’année. Les résultats attendus après travaux sont de classe « B » en énergie et « C » en émission de gaz à effet de serre. Le coût total estimatif de l’opération s’élève à 5 millions d’euros hors taxe, soit un ratio de 65 000 euros par logement.

Du bois industriel sur-mesure

Les cotes des ossatures et des contre ossatures bois des 6 immeubles sont prises en amont sur site. Le calepinage est donc réalisé sur-mesure pour s’adapter à l’existant. Tous les débit et montage des modules sont faits en atelier pour n’avoir que la pose des isolants et des bardages à réaliser sur site. La structuration des façades est identique, elle se compose de trois modules verticaux d’ossature bois allant du sol au toit isolés par de la fibre de bois de 145 mm et par 22 mm d’un panneau rigide en fibre de bois faisant fonction de pare-pluie. Des compléments d’allèges ou de linteaux entre chaque module sont également conçus pour gérer toutes les contraintes techniques des façades, notamment au niveau des menuiseries. Des adaptations sont faites sur les immeubles en R+2 qui n’ont pas la même configuration structurelle que les R+1. Les bardages ont trois reliefs différents : des panneaux stratifiés compact composite bois-résine et des panneaux de type clin stratifié, fixés sur des contre ossatures. La rapidité de chantier par la préfabrication des modules d’ossature bois permet un temps de pose réduit sur site occupé.   Source : CODEFA Aquitaine  

Voir aussi

FINALCAD lève 40 millions de dollars pour numériser le secteur de la construction