Accueil >> Actualités >> RE 2020 : les énergies renouvelables, un facteur clé de décarbonation

RE 2020 : les énergies renouvelables, un facteur clé de décarbonation

Avec le rappel des priorités assignées à la réglementation environnementale 2020 (RE 2020) et la publication des arbitrages sur plusieurs données paramétriques (facteur de conversion énergie primaire/énergie finale, contenu carbone de l’électricité pour le chauffage…), le Gouvernement a lancé le début des simulations qui serviront à déterminer les critères et seuils principaux de cette nouvelle réglementation.

Le Syndicat des énergies renouvelables rappelle que le déploiement des énergies renouvelables à l’échelle du bâtiment est un facteur clé de décarbonation. Pour lui, trois leviers importants doivent, désormais, être priorisés pour permettre d’atteindre les objectifs :

  • Un niveau d’isolation et de conception bioclimatique efficient, avec un niveau de BBio référence exigeant pour mieux intégrer la récupération des apports gratuits internes et solaires, favoriser la lumière naturelle et limiter le besoin de chauffage et/ou de climatisation, éviter la problématique du confort d’été. Afin de réellement décarboner le secteur du bâtiment, cette exigence en matière de réduction des consommations doit nécessairement s’accompagner d’un développement massif des énergies renouvelables afin de couvrir les besoins résiduels
  • La mise en place d’un ratio de chaleur renouvelable contraignant est donc essentielle pour que le déploiement des productions de chaleur renouvelable (aérothermie/géothermie, biomasse, solaire, énergies fatales) permette aux bâtiments neufs de tendre vers la neutralité carbone ;
  • La valorisation de l’électricité renouvelable produite in situ à la fois sous forme d’autoconsommation mais aussi d’injection sur le réseau électrique doit être prise en compte afin de favoriser le développement de réseaux locaux intelligents et de territoires à énergies positives.