Accueil >> Vidéo >> 7e Congrès national du Bâtiment Durable >> Présentation du label Cit’ergie
Présentation du label Cit’ergie

Présentation du label Cit’ergie

Intervenante : Anne Rialhe – Gérante AERE Anne Rialhe : « Le label Cit’ergie est arrivé en France il y’a 10 ans. Il permet d’évaluer les politiques climat Air-Energie des collectivités (communes ou établissements publics de coopération intercommunale). C’est un label qui est vraiment un processus d’amélioration continue de la qualité de ces politiques pour les collectivités. On a un référentiel d’action, une grille de 60 mesures réparties en 6 domaines qui permettent d’évaluer là où en est la collectivité. Les 6 domaines, il y’en a un qui porte sur tous les instruments de planification énergétique er politique énergétique, le second le domaine des bâtiments de la collectivité et ses équipements. Le troisième domaine c’est celui de l’approvisionnement en énergie et en fluide de la collectivité du territoire. Le quatrième sur la mobilité, le cinquième est consacré à l’organisation interne de la collectivité et enfin, la communication sur les questions de climat et d’énergie puis de coopération avec les acteurs du territoire et au-delà.  L’idée primaire du label était d’avoir quelque chose très transversale et qui implique tous les services d’une collectivité. Le label en tant que collectivité vous permet de savoir où vous en êtes de votre politique climat Air-Energie. Vous allez aussi être accompagnés pour la mettre en œuvre, vous comparez aux meilleures pratiques françaises et européennes. On a 150 collectivités impliquées et plus de 17 millions d’habitants en France, c’est 26% de la population qui vit dans une collectivité Cit’ergie. Le label est vraiment en croissance. l’ADEME lors de la grande journée nationale des collectivités Cit’ergie a fixé comme objectif qu’on ait la moitié des OPCI ou des communes qui soient dans le label. En travaillant avec le label on voit aussi les progrès des collectivités, on connait les enjeux climatiques et des collectivités engagées depuis longtemps dans le label inversent la tendance ; leurs émissions ne montent plus mais sont en décroissance. » 

Voir aussi

Les Règles Professionnelles Toitures et Terrasses Végétalisées actualisées