Accueil >> Actualités >> Premier trophée de la bioéconomie pour Biofib’ isolation

Premier trophée de la bioéconomie pour Biofib’ isolation

Initié pour la première fois, par le ministère de l’agriculture, le trophée de la bioéconomie récompense des projets de filière valorisant des bioressources pouvant se substituer aux sources fossiles. Un jury national, composé de membres des ministères de la Transition Écologique et ministère de l’Agriculture, a retenu parmi une soixantaine de candidatures deux co-lauréats : « Eurek’Alias » une entreprise privée du grand Est pour son projet de biogaz carburant et Cavac biomatériaux.

Ce trophée de la bioéconomie vient récompenser un projet global mis en place il y a 10 ans par Cavac, coopérative agricole vendéenne. Les fibres végétales qu’elle utilise, le chanvre et le lin, sont toutes cultivées dans un rayon de 100Km autour du site de production par les agriculteurs de la coopérative situés en Vendée et en Deux-Sèvres. Toutes les opérations industrielles de défibrage des pailles et de nappage d’isolants s’effectuent sur le même site de Sainte-Gemme-La-Plaine en Vendée. L’activité se distingue également par sa production zéro déchet. De la paille à la poussière tout est récupéré et valorisé. La fibre de chanvre et de lin est transformée sur site en fibre affinée. Elle est ensuite utilisée pour concevoir les panneaux isolants Biofib’ isolation, mais elle peut également être utilisée dans la fabrication de feutre de paillage de jardin, l’industrie papetière ou encore l’automobile. La paille de chanvre ou chènevotte, est plutôt employée pour les litières animales, le béton de chanvre ou le paillage de jardin en vrac. Les poussières de chanvre (fines) sont valorisées dans la biomasse énergie.