Accueil >> Actualités >> Partenariat entre la Régie immobilière de la Ville de Paris et le CSTB

Partenariat entre la Régie immobilière de la Ville de Paris et le CSTB

Dans la continuité d’une première collaboration engagée en 2018, la Régie immobilière de la Ville de Paris et le CSTB renouvellent leur partenariat de recherche pour 3 ans. Cette nouvelle étape s’inscrit dans la stratégie de gestion de patrimoine de la RIVP et permet d’explorer et approfondir différents sujets en lien avec des thématiques clés du bâtiment et de la ville durables : matériaux biosourcés, rénovation thermique & industrialisation, trajectoire carbone, confort d’été à l’échelle quartier (ICU), Qualité de l’Air intérieur et Linked Data. S’appuyant sur l’expertise pluridisciplinaire du CSTB appliquée aux projets de la RIVP, ces travaux permettront de renforcer la convergence entre Recherche et réalité de la construction, réhabilitation et exploitation des immeubles.

Programmation & thématiques

Les matériaux biosourcés : pour réduire l’empreinte carbone des bâtiments, le recours aux matériaux biosourcés est un levier pertinent, à organiser, structurer et renforcer, dans une approche systémique. Dans le cadre du partenariat RIVP – CSTB, une recherche sera menée pour explorer des méthodes d’analyse multicritère de ces matériaux combinant les enjeux de durabilité, pathologie(s), thermique, sécurité, etc.

La rénovation / industrialisation : l’industrialisation des process, via l’usage de la maquette numérique à toutes les étapes des projets, permet de massifier, sécuriser et optimiser les opérations de rénovation performante, contribuant à réduire l’empreinte carbone des bâtiments et diminuer les charges des locataires. Les équipes du CSTB et de la RIVP travailleront sur cet enjeu associant rénovation thermique et maquette numérique. Des procédés industrialisables et duplicables, mais néanmoins « sur-mesure », seront ainsi étudiés, notamment dans le domaine de l’ITE.

Trajectoire Carbone : pour réduire le bilan carbone de son parc, en partie lié à la consommation énergétique des immeubles, la RIVP souhaite développer son recours à des énergies moins carbonées. Pour accélérer la démarche et nourrir les process de décision, le partenariat de recherche avec le CSTB intègrera une série de travaux dédiés à cet enjeu.

Confort d’été à l’échelle quartier (ICU) : la RIVP et le CSTB ont récemment mené des travaux sur le confort d’été des logements, à l’échelle des bâtiments. L’objectif est aujourd’hui d’élargir cette réflexion à l’échelle des espaces extérieurs, en abordant plus particulièrement la question des îlots de chaleur urbains.

Qualité de l’Air Intérieur : thématique majeure en termes de santé publique et de confort, la qualité de l’air intérieur fera l’objet de travaux plus exploratoires et complémentaires aux programmes nationaux déjà engagés. Il s’agira notamment, au-delà des obligations règlementaires, de définir des prescriptions spécifiques aux opérations de construction.

Linked Data : permettant de constituer un entrepôt unique de multiples données, connectées à des outils métier, la technologie Linked Data pourrait être mobilisée pour optimiser la gestion et le traitement des données patrimoniales et techniques intégrées dans le BIM Gestion Exploitation Maintenance. En collaboration avec d’autres partenaires bailleurs et des éditeurs de logiciel de gestion patrimoniale, des travaux seront menés pour étudier le recours à une telle technologie dans les systèmes d’information techniques.

 

Photo : Etienne Crépon, Président du CSTB et Serge Contat, Directeur général de la RIVP. Crédit : Nicolas Richez