Accueil >> Actualités >> Optimiser et sécuriser les réseaux électriques en incluant les énergies renouvelables

Optimiser et sécuriser les réseaux électriques en incluant les énergies renouvelables

Les sources d’énergies renouvelables ne participent pas actuellement au réglage primaire de fréquence des réseaux de distribution électrique. En cas d’incident sur une unité de production, elles ne participent pas au mécanisme automatique de report de charges sur les unités de production en service. La flexibilité des réseaux implique l’utilisation et l’analyse des flux de données. Désormais, les postes électriques disposent d’interconnexions haut débit, devenant ainsi des nœuds de communication, permettant de connecter réseaux informatiques et électriques : en s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication. Les Smart Grids permettent de mieux intégrer la production décentralisée pour garantir la qualité et la stabilité du système. Engie propose une solution : « Arkens ». Elle se positionne au cœur des réseaux du futur grâce aux apports de la technologie numérique, qui permet de tirer parti de l’intelligence distribuée. Engie a imaginé et conçu une gamme de calculateurs numériques aux architectures digitales avancées disposant d’algorithmes innovants, performants, sécuritaires et interopérables. Ils analysent en temps réel les données des réseaux électriques, pilotent les appareils électroniques pour protéger les installations tout en remontant des données aux systèmes d’information des clients. Ainsi, l’équilibre et la disponibilité en énergie sont toujours assurés pour les consommateurs. Engie travaille également au monitoring en temps réel des réseaux digitalisés : l’un des grands enjeux de demain pour les gestionnaires du réseau électrique en France.

Voir aussi

TPE-PME, comment réussir le passage à la neutralité carbone ?

TPE-PME, comment réussir le passage à la neutralité carbone ?