Accueil >> Actualités >> Malaunay, première commune de France à expérimenter l’autoconsommation collective
Malaunay, première commune de France à expérimenter l’autoconsommation collective

Malaunay, première commune de France à expérimenter l’autoconsommation collective

Située en Normandie, la commune de Malaunay, qui compte 6 000 habitants, est devenue en quelques années une référence en matière de ville durable, aussi bien en France qu’à l’international.Portée par les objectifs « 3×20 » fixés par l’Union Européenne dans le cadre du paquet climat-énergie, et consciente des enjeux climatiques, Malaunay a entamé un processus ambitieux et innovant de transition énergétique pour un territoire autonome énergétiquement et bas-carbone à horizon 2050. En partenariat avec Enedis, Malaunay est récemment devenue la première collectivité en France pratiquant l’autoconsommation collective, suite à l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures de plusieurs bâtiments publics et de la solution de stockage d’énergie Eaton xStorage Home. Guillaume Coutey, Maire de Malaunay, explique « Lorsque nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure de l’autoconsommation collective, nous étions à la recherche d’un partenaire capable de nous accompagner sur le plan technologique mais surtout d’une équipe motivée et volontaire pour s’investir à nos côtés dans ce projet unique en son genre. L’approche innovante d’Eaton nous a tout de suite séduits et c’est tout naturellement que notre choix s’est porté sur la solution xStorage Home. » Grâce au système xStorage Home associé aux 135 m2 de tuiles solaires installés sur le toit de l’église, la ville peut désormais produire localement sa propre énergie, la stocker, et la réutiliser en autoconsommation au moment opportun au sein de son église. Disposant d’une capacité de secours de 9 heures, la batterie peut également prendre le relais pour éclairer l’église en cas de panne. Outre l’église, l’installation solaire alimente également les toilettes publiques du parc municipal. Aujourd’hui, 70 % des bâtiments communaux (environ 19 000 m2) de la ville, labellisée Cit’ergie en 2015, sont alimentés grâce à des énergies renouvelables.

Voir aussi

Les Règles Professionnelles Toitures et Terrasses Végétalisées actualisées