Accueil >> Actualités >> Les référentiels de certification NF HQE Bâtiments Tertiaires évoluent
Certivea

Les référentiels de certification NF HQE Bâtiments Tertiaires évoluent

Les Millésimes 2015 des référentiels des certifications NF HQE Bâtiments Tertiaires en Construction et Rénovation ont pour objectif d’apporter aux acteurs un outil plus simple au niveau des recherches, de son utilisation, et de la compréhension des exigences.

Les passerelles entre les certifications sont facilitées permettant aux acteurs de gagner du temps dans la mise en place de leur certification. Elles portent principalement sur trois axes :

Des référentiels actualisés pour anticiper les évolutions techniques et règlementaires

Au-delà de la réglementation actuelle en vigueur (RT 2012 pour tous les types de bâtiments, labels Effinergie+ et BEPOS Effinergie, etc.), les référentiels de certification 2015 NF HQE Bâtiments Tertiaires, en Construction et en Rénovation, intègrent des nouvelles évolutions réglementaires, techniques et sociétales fondamentales pour le bâtiment durable, comme par exemple :

  • L’obligation de mise en place de bornes de recharge de véhicules électriques et de stationnements vélos,
  • La biodiversité clairement identifiée comme sous-cible de la démarche HQE,
  • Les innovations techniques et technologiques : techniques alternatives de gestion de l’eau détaillées, ajustement des températures de couleur des luminaires, etc.

L’intégration des retours d’expériences des acteurs pour des certifications toujours plus en phase avec leurs attentes

NF HQE Bâtiments Tertiaires Construction/Rénovation est l’une des certifications les plus reconnues sur le marché. Au-delà de sa valeur ajoutée technique, elle est aussi fondée sur les attentes et les retours d’expériences des acteurs sur le terrain.

Les nouveaux référentiels de certification s’appuient pleinement sur cette double dynamique en intégrant :

  • les retours clients sur leurs bonnes pratiques et les questions posées,
  • les corrections identifiées et les précisions demandées, notamment : révision du protocole des mesures de la qualité de l’air, les filtrations sur l’air neuf adaptées au contexte de l’opération, ou l’allotissement pour permettre un calcul ACV plus simple, etc.

Une clarification et une simplification des référentiels dans leur lecture, leur compréhension et les exigences demandées

1. Des référentiels plus clairs

  • Des documents intégrant tous les retours d’expériences parus depuis les dernières versions, permettant ainsi aux acteurs de ne consulter qu’un seul document.
  • Des guides pratiques plus axés sur l’essentiel.
  • Des tableaux explicatifs sur chaque exigence permettant d’identifier plus rapidement leur champs d’application : secteur, entité programmatique, espaces concernés.

2. Des référentiels simplifiés

  • Un allègement des exigences requises (suppression de certaines exigences parfois difficiles à justifier).
  • Une évaluation uniquement des points visés par le maître d’ouvrage (dans la partie : Système de Management).
  • Une uniformisation du système d’évaluation des cibles au niveau Très Performant (avec désormais un calcul basé sur le pourcentage de points acquis, applicables pour les référentiels en Construction et Rénovation.
  • Une harmonisation renforcée des exigences entre les référentiels NF HQE Construction et Rénovation permettant de réduire les calculs, et les coûts d’études.
  • Une passerelle plus facile entre les référentiels NF HQE Construction/Rénovation et Exploitation (sur la partie système de management)
  • Un guide pratique du référentiel NF HQE en Rénovation simplifié passant de 4 documents à un seul.

Voir aussi

La qualité certifiée dure

Selon Certivéa, Cerqual et Céquami, la qualité certifiée et ses 3 000 acteurs (constructeurs, professionnels …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *