Accueil >> Actualités >> Le Salon du Patrimoine Culturel 2012 : le patrimoine éco-responsable

Le Salon du Patrimoine Culturel 2012 : le patrimoine éco-responsable

Lors de l’édition 2011, le Salon du Patrimoine Culturel encourageait les participants à s’interroger sur le patrimoine dans la ville. En 2012, l’accent est mis sur la question de l’éco-responsabilité en matière de patrimoine. Pendant les quatre jours du Salon, des conférences auront lieu sur ce thème. L’occasion d’entendre la parole d’experts sur le problème de la préservation durable de notre environnement et de notre cadre de vie.

vendredi 9 novembre

Les itinéraires culturels : source d’une nouvelle forme de développement du tourisme
Une conférence proposée par l’Institut Européen des Itinéraires Culturels

Alors que le patrimoine culturel est de plus en plus considéré comme une nouvelle forme de marchandise, les méthodes de gestion du patrimoine évoluent pour intégrer de nouveaux éléments pour aider les communautés locales à tirer davantage de bénéfices de leur patrimoine culturel. Ces éléments viennent souvent d’un nouveau genre de tourisme respectueux de l’environnement, du patrimoine naturel et culturel et des traditions locales. Cette séance offre un aperçu des éléments de développement durable et respectueux pour la gestion du patrimoine culturel, tels qu’ils sont développés et intégrés dans la gestion et l’évaluation des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe.

Salle Delorme de 10h30 à 11h30

Les métiers d’art et le développement durable

Une conférence proposée par la Fondation Ateliers d’Art de France, avec Marianne Caritez, chargée de développement économique au Service Environnement de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la région Aquitaine, Muriel Gibault, créatrice de la marque April (joaillerie éthique), Bernard Gonnet, émailleur sur métal et Delphine Szakonyi, créateur en maroquinerie.

Les métiers d’art sont de plus en concernés par les problématiques de développement durable à travers la raréfaction de certaines matières premières. Comment les ateliers d’art s’adaptent-ils à cette nouvelle donne ? Est-ce une contrainte supplémentaire pour leur activité ou un atout pour attirer une nouvelle clientèle ? Cette conférence présentera différentes expériences et pratiques innovantes, qui concilient l’exigence d’excellence des métiers d’art et le respect de l’environnement.
Salle Delorme de 15h à 16h

samedi 10 novembre

Conserver les matériaux du patrimoine, une attitude éco-responsable

Une conférence proposée par ICOMOS France, le Comité français du Conseil International des Monuments et des Sites, qui, depuis 1965, oeuvre à la préservation, la réhabilitation et la mise en valeur du patrimoine culturel, architectural, urbain et paysager, avec Isabelle Pallot-Frossard, administratrice d’ICOMOS France et directrice du Laboratoire de Recherche des monuments historiques.
La conservation des matériaux est l’un des principaux aspects de l’action menée en faveur du patrimoine. Les recherches sur les phénomènes d’altération des matériaux constitutifs du patrimoine et les traitements à appliquer qui permettent de faire les meilleurs diagnostics, proposer les meilleurs remèdes et envisager les meilleures solutions pour l’avenir intègrent aujourd’hui la question de l’éco-responsabilité.
Salle Delorme de 14h à 15h

Tradition et modernité : restaurer le bâti ancien en toute éco-responsabilité

Une conférence proposée par la Fondation du Patrimoine, avec Guy Sallavuard, directeur des relations institutionnelles de la Fondation du Patrimoine, Georges Dumenil, président de Maisons Paysannes de France, Anaïs Cloux, chargée du programme économies d’énergie et centres anciens pour l’Association Nationale pour les Villes et Pays d’Art et d’Histoire, Philippe Thievenaz, propriétaire privé de la Maison Ruinette (Val d’Oise), Roland Gallian, maire de la Grève sur Mignon et Michaël Weber, président du Parc naturel régional des Vosges du Nord, conseiller régional de Lorraine et maire de Woelfling-lès-Sarreguemines

Comment améliorer le confort thermique et énergétique sans nuire au caractère des édifices restaurés ? û travers les témoignages d’élus, de partenaires associatifs et de propriétaires privés, la Fondation du Patrimoine abordera l’enjeu du développement durable au sein de projets de restauration exemplaires : maison de ville, pigeonnier, réhabilitation d’une ancienne briqueterie… autant de chantiers réalisés dans les règles de l’art et de l’éco- responsabilité.

Salle Gabriel de 15h à 17h

Eco-citoyenneté et patrimoine : le chantier de bénévoles, une expérimentation du développement durable (croatie – france – portugal)

Une conférence proposée par REMPART, réseau regroupant 170 associations locales luttant pour la sauvegarde du patrimoine par le biais de l’organisation de chantiers de bénévoles et de stages de formation

Lieux de transmission des savoir-faire, les chantiers de bénévoles pour la restauration du patrimoine sont aussi des lieux d’éducation et d’animation dans les espaces ruraux où ils prennent place. Utiliser des matériaux locaux, s’insérer dans un projet de territoire, créer du lien entre les générations sont autant d’attitudes « responsables » mises en pratique par des citoyens engagés au cours de ces chantiers. Sont-ils pour autant éco-citoyens, éco-responsables, économes ou sont-ils simplement volontaires pour la sauvegarde du patrimoine ? Cette conférence propose de mettre en lumière trois projets associatifs, en France, en Croatie et au Portugal qui questionnent à leur manière la formule célèbre « Penser global, agir local ».

Salle Delorme de 17h à 18h30

www.patrimoineculturel.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *