Accueil >> Actualités >> Le patrimoine rural : un patrimoine éco-responsable

Le patrimoine rural : un patrimoine éco-responsable

Lors de la conférence des associations du G8-Patrimoine, qui s’est déroulée pendant le Salon du Patrimoine, le président de Maisons Paysannes de France, M. Georges Duménil, a présenté l’éco-responsabilité du patrimoine rural. Il était accompagné de M. Tony Marchal, architecte et ingénieur des ponts et chaussées, qui a explicité les études auxquelles l’association a participé. Depuis toujours le bâti rural est inconsciemment éco-responsable. Pour remédier aux imperfections du modèle de calcul du DPE, le Ministère de l’Ecologie, a lancé le programme BATAN (BATi ANcien) en 2008. Ce programme s’est concentré sur une sélection de quinze bâtiments répartis sur l’ensemble du territoire français. Des capteurs ont été posés en différents lieux de chaque édifice afin de relever des données pendant plus d’un an. Les principaux enseignements de cette étude sont que la consommation moyenne du parc ancien est inférieure à celle du parc existant, que le bâti ancien bénéficie d’un bon confort d’été et d’une forte perméabilité à l’air. Cette étude a permis d’établir un nouveau modèle de calcul. Le Projet HYGROBA, en cours de réalisation, va maintenant développer la caractérisation des matériaux anciens et le comportement hygrothermique des parois. Maisons Paysannes de France a aussi mis en place l’opération ATEBA (Amélioration Thermique du Bâti Ancien) qui est constitué de deux modules différents : d’une part de fiches explicatives sur le fonctionnement thermique à destination du grand public et d’autre part d’un module de formation sur l’optimisation des énergies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *