Accueil >> Actualités >> Le développement des énergies renouvelables bénéfique à l’économie française

Le développement des énergies renouvelables bénéfique à l’économie française

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a publié une étude qui apporte un nouvel éclairage sur la manière avec laquelle les énergies renouvelables contribuent à l’économie de notre pays. Quatre indicateurs (création d’emplois, création de valeur ajoutée, retombées fiscales et impact sur la facture énergétique) ont été modélisés et deux scénarios alternatifs ont été étudiés afin de mesurer l’impact d’objectifs renouvelables plus ambitieux d’une part, et d’une politique industrielle renforcée d’autre part.

Cette étude nous enseigne, ainsi, que le développement des énergies renouvelables, en suivant la trajectoire de la PPE, fera passer le nombre d’emplois Équivalent temps plein (ETP) total de 152 000 à 236 000 entre 2019 et 2028. La valeur ajoutée créée par le développement des énergies renouvelables profite largement à l’économie nationale, avec plus de 80 % de la valeur économique localisée en France. Ce développement va générer un très fort dynamisme économique avec l’atteinte en 2028 de 21 milliards d’euros de valeur ajoutée brute en France, soit 10 % de la valeur ajoutée créée actuellement par le secteur industriel. Les retombées fiscales et la valeur ajoutée générées par les énergies renouvelables sont bien supérieures aux montants des soutiens publics qui leur sont consacrés. Chaque euro de soutien public investi dans les énergies renouvelables génère en moyenne 2 euros de valeur ajoutée en 2019.
Les employés sont les premiers bénéficiaires de cette activité économique, les salaires correspondant à environ 50% de la valeur ajoutée créée. Les énergies renouvelables représenteront 236 000 emplois (Équivalent temps plein – ETP) directs et indirects en 2028.
Les territoires sont très largement bénéficiaires du développement des énergies renouvelables. Les retombées fiscales des énergies renouvelables vers les collectivités locales sont estimées à 1 milliard d’euros en 2019, et à 1,6 milliard d’euros en 2028. Près d’un tiers de ces retombées bénéficient directement aux communes et intercommunalités.
Les énergies renouvelables jouent un rôle important dans l’amélioration de la facture énergétique de la France : elles ont permis d’économiser 4,6 milliards d’euros d’importations en énergies fossiles en 2019 dans les secteurs de la chaleur et des transports.

Visuel : Valeur ajoutée générée dans les territoires en 2028 en suivant la trajectoire PPE (en milliards d’euros), source : SER