Accueil >> Actualités >> Le bois, l’énergie la moins chère pour se chauffer
Le bois, l’énergie la moins chère pour se chauffer

Le bois, l’énergie la moins chère pour se chauffer

chauffage au bois Précarité énergétique, les acteurs de la filière du chauffage au bois rappelent que l’énergie bois est de loin la moins chère : 4 à 5 cts€ TTC /kWh pour le bois-bûche et le granulé de bois contre 9 à 15 pour le fioul et le gaz propane (en juillet 2018). En outre, elle se démarque par la stabilité de son prix. Le combustible bois n’est pas sujet aux fluctuations internationales comme le sont les prix des énergies fossiles et la présence massive de cette ressource renouvelable sur notre territoire en font une énergie bon marché. Le prix des énergies carbonées va continuer d’augmenter, notamment du fait de la taxe carbone, taxe environnementale sur les émissions de dioxyde de carbone, qui doit contribuer à l’atténuation du changement climatique et au respect des engagements de la France dans le cadre de la COP21. Pour compenser les effets de cette taxe, le dispositif du chèque énergie, d’un montant de 150€ en 2018, a été mis en place pour aider les ménages les plus modestes à payer leurs factures de chauffage. Il atteindra 200€ en 2019. Cette aide peut servir, notamment, à acheter du combustible bois, granulé ou bûche. Autres soutiens publics déjà existants pour accompagner les ménages dans leur choix du chauffage au bois : le crédit d’impôt renouvelé pour 2019, à hauteur de 30% du prix d’un appareil de chauffage au bois, accordé à tous les ménages et le « coup de pouce économie d’énergie » qui aide financièrement – jusqu’à 2000€ – les habitants en situation de précarité énergétique à remplacer leur chaudière fioul par une chaudière bois.

Voir aussi

FINALCAD lève 40 millions de dollars pour numériser le secteur de la construction