Accueil >> Vidéo >> 7e Congrès national du Bâtiment Durable >> Interview de Marc Delaunay, Responsable commercial Enphase Energy
Interview de Marc Delaunay, Responsable commercial Enphase Energy

Interview de Marc Delaunay, Responsable commercial Enphase Energy

Intervenant : Marc Delaunay – Responsable commercial Enphase Energy Marc Delaunay : « Enphase Energy est une société américaine qui a été fondée en 2066 qui fabrique un micro-onduleurs. Un composant qui sert à convertir l’énergie du courant continu des panneaux photovoltaïques en courant alternatif utilisable par toutes nos applications réseaux. Aujourd’hui, on a livré dans le monde environ 18 millions de micro-onduleurs qui servent à produire cette énergie et l’injecter sur le réseau et sur notre plateforme web c’est environ 780 000 systèmes.  Si on prend le contexte français, en 2007, il y’a eu le grenelle de l’environnement qui avit pour objectif de préparer une transition vers les solutions techniques de demain. De ce grenelle est né 2 grandes solutions la réglementation thermique 2012 (RT 2012) et un tarif d’achat (57 centimes du kWh) pour inciter au démarrage d’un marché en France pour le photovoltaïque. Puis, ce tarif a évolué régulièrement et on arrive aujourd’hui, a un phénomène qui est la parité réseau c’est-à-dire que plutôt que vendre votre énergie à un opérateur réseau si on le compare à ce que vous achetez à un tarif réglementé, vous avez une équation quasi similaire. C’est à ce moment que la digitalisation de l’énergie va entrer en fonction. La digitalisation de l’énergie va permettre de faire des choix : de choisir si vous décidez d’acheter de l’énergie sur réseau, de revendre ces derniers sur le réseau ou d’exploiter l’énergie vous-même pour votre maison. Cela passe par capter l’information : savoir ce que vous produisez, consommez et l’analyser. On va donc passer par la production, la récupération d’information pour piloter des charges ou définir notre source d’énergie. On parle d’offre complète dans notre approche, c’est-à-dire pour une rentabilité aussi bien énergétique qu’économique. On s’appuie sur quatre briques : le micro-onduleur, récupérer les data, un logiciel qui va permettre de voir, d’analyser, de contrôler sur vos téléphones, ordinateurs, sur le web et enfin, la batterie qui va être là au où on ne peut pas utiliser cette énergie directement dans l’usage de la maison.  A la base, notre segment de marché c’était plutôt les installateurs dans la rénovation, l’équipement de bâtiment. Aujourd’hui, on va changer d’approche puisque l’auto-consommation et avec la réglementation énergétique 2020 va imposer d’avoir des bâtiments énergie positive avec un niveau carbone le plus bas possible. On va avoir une approche qui va aller au-delà du propriétaire de maison individuelle et aller vers des collectifs, des HLM et ce genre de clientèle. »

Voir aussi

Les Règles Professionnelles Toitures et Terrasses Végétalisées actualisées