Accueil >> Actualités >> Harmonisation des règles pour mesurer l’impact environnemental des éclairages électriques

Harmonisation des règles pour mesurer l’impact environnemental des éclairages électriques

L’association PEP porte le programme de déclarations environnementales PEP Ecopassport, pour la filière des équipements électriques du bâtiment. L’objectif est de permettre une évaluation de l’impact environnemental des produits électriques du bâtiment et de certifier ces évaluations, grâce à un réseau de vérificateurs habilités. Il est reconnu tant au niveau national par les pouvoirs publics qu’au niveau Européen et jusqu’aux Etats-Unis. Publié le 18 juillet dernier par l’association PEP, le PSR Luminaires est un outil pour mesurer de manière consensuelle, fiable et équitable l’impact environnemental de l’éclairage. Sans PSR pour l’éclairage, c’est chaque fabricant qui détermine lui-même (et unilatéralement) les hypothèses prises pour réaliser l’analyse du cycle de vie (ACV) d’un luminaire. Charge ensuite au vérificateur habilité de confirmer la validité de ces hypothèses, choisies pour calculer l’impact environnemental du produit. D’un fabricant à l’autre, les hypothèses peuvent différer et les résultats sont difficilement comparables. Les documents du programme PEP Ecopassport, qu’il s’agisse du PCR et ses mises à jour, ou des PSR et leurs mises à jour, sont toujours rédigés de manière consensuelle par les experts de la filière. Pour le PSR Luminaires, les fabricants d’éclairage se sont réunis afin de définir ensemble les règles à utiliser pour mesurer l’impact environnemental de leurs produits.