Accueil >> Actualités >> Concentration en 9 priorités pour la Nouvelle France Industrielle
industrie du futur

Concentration en 9 priorités pour la Nouvelle France Industrielle

Le projet Industrie du Futur va jouer un rôle central dans la seconde phase de la Nouvelle France Industrielle avec pour objectif d’amener chaque entreprise à franchir un pas sur la voie de la modernisation de son outil industriel et de la transformation de son modèle économique par le numérique. Il s’agit aussi d’accompagner les entreprises dans la transformation de leurs modèles d’affaires, de leurs organisations, de leurs modes de conception et de commercialisation, dans un monde où les outils numériques font tomber la cloison entre industrie et services.

Les 34 Plans de la Nouvelle France Industrielle lancés en 2013 sont maintenant concentré autour du projet Industrie du Futur et de 9 priorités.l s’agit de capitaliser sur la mobilisation et les réalisations de la première phase des plans industriels. Les 9 priorités sont :
– Nouvelles ressources
– Ville durable
– Mobilité écologique
– Transports de demain
– Médecine du futur
– Economie des données
– Objets intelligents
– Confiance numérique
– Alimentation intelligente

Le plan Nouvelles ressources devrait permettre l’éclosion de nouvelles Solutions pour de nouveaux modes de production fondés sur des procédés plus efficients, les nouveaux matériaux, les nouvelles sources d’énergie et l’économie circulaire.
Celui qui concerne la ville durable permettra de développer une gestion plus intelligente des réseaux d’eau et d’énergie. Ils pourront viser une meilleure utilisation du réseau grâce à des outils numériques (smart grids) ou à l’amélioration du traitement de la ressource depuis l’approvisionnement jusqu’au recyclage. Il cherchera à améliorer la performance énergétique des bâtiments et l’implication des consommateurs finaux, grâce à la diffusion de techniques industrielles novatrices et de nouveaux outils numériques. Cela permettra aussi de conforter le leadership français dans la domotique. Enfin il devra augmenter la productivité, la qualité et la durabilité du secteur de la construction, notamment en privilégiant les matériaux biosourcés.

Le plan énergie durable ne fait plus partie des 9 nouveaux, il est repris au sein du Comité stratégique de filière des ûco-Industries. L’enveloppe consacrée à ce plan au sein du programme d’investissement d’avenir est entièrement préservée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *