Accueil >> Actualités >> Comepos : les maisons à énergie positive

Comepos : les maisons à énergie positive

Depuis 2013, le programme Comepos (Conception et construction Optimisée de Maisons à Énergie POSitive) teste l’impact énergétique et l’empreinte carbone de différents types de maisons à énergie positive, occupées par leurs propriétaires : modes de construction, zones climatiques, modes de vie des habitants et innovations industrielles sont analysés et font l’objet d’un suivi régulier.

Soutenu par l’ADEME dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, Comepos permet d’associer des acteurs autour d’un objectif commun : réduire l’empreinte environnementale du secteur du bâtiment. Secteur qui, aujourd’hui, est le plus gros consommateur d’énergie en France.

Parmi les acteurs de ce projet, on retrouve différents corps de métiers :

  • 9 constructeurs de maisons adhérents à LCA-FFB : Chamois Constructeurs, Extraco, IGC, Maisons France Confort, Maisons Hanau, Maisons Pierre, Mas Provence, Tradimaisons, Trecobat ;
  • 4 organismes de recherche : CEA, CNRS, CSTB, Mines Paris-Tech ;
  • 6 industriels : Atlantic, Delta Dore, Saint-Gobain, Velux, Vesta System, Vicat ;
  • 1 bureau d’études : Pouget Consultants

Après 5 ans, Comepos nous dévoile les premiers résultats du projet pour les neuf premières maisons en matière de consommation, d’empreinte carbone, de qualité de l’air intérieur, de production et stockage énergétique…

Comepos d’IGC

Les équipements et innovations apportés sur ce projet sont :

  • Ventilation par extraction et insufflation, optimisation de la ventilation
    naturelle en l’adaptant aux besoins des occupants, capteurs de CO2,
    chauffage par vecteur air, panneaux photovoltaïques, batteries de stockage,
    cloisons dépolluantes, fenêtre de toit ;
  • Autonomie énergétique : résultat d’une combinaison pertinente entre
    conception, matériaux et équipements, adaptée aux conditions climatiques
    de la région. Une batterie de stockage assure 99 % de la consommation ;
  •  Réduction de l’empreinte carbone : pour minimiser l’impact
    environnemental de sa construction, IGC a favorisé un approvisionnement
    de matériaux en circuit court, par le biais de centres de distribution et
    d’usines situés à proximité du chantier.

Les résultats sont prometteurs. Les équipements apportés ont permis d’observer des consommations énergétiques de chauffage faibles. Cependant, les consommations d’eau chaude devront être réduites.
En terme de qualité d’air, la maison est meilleure que ce qui avait pu être observée avant améliorations. L’éclairage naturel est jugé confortable et aucune gêne acoustique n’a été constatée. Les retours des occupants sont globalement satisfaisants.

DONNEES DU PROJET
Composition foyer : quatre personnes
Surface habitable : 90 m²
Zone climatique : H2c (Saint-Quentin-de-Baron, Gironde)
Expérimentation E+C- : E3C1
Site internet : igc-construction.fr

Pour en savoir plus sur les différents projets : 

le site du projet COMEPOS

 

 

 

 

Voir aussi

BePOSITIVE 2019 : Bati-Journal TV vous donne rendez-vous dès le 13 février

BePOSITIVE 2019 : Bati-Journal TV vous donne rendez-vous dès le 13 février

  Du 13 au 15 février, retrouvez toutes les émissions de Bati-Journal TV au salon …