Accueil >> Actualités >> Bois-Colombes agrandit et passe une école primaire en HQE

Bois-Colombes agrandit et passe une école primaire en HQE

Le maire de Bois-Colombes, Yves Révillon a lancé, en 2012, le projet de rénover l’école Saint-Exupéry, dans le cadre du renouvellement urbain du quartier nord de la ville. C’est l’agence des architectes Renaud de La Noue et Ricardo Porro qui a été sélectionnée en 2013. Suite au décès de Ricardo Porro, en 2014, l’architecte Renaud de La Noue a poursuivi seul le travail.

L’ancienne école (6 classes) a été réhabilitée et agrandie en vue de créer une école de 16 classes. Pendant toute la durée des travaux, de septembre 2016 à septembre 2019, l’école a toujours accueilli les élèves. L’école élémentaire a été agrandie horizontalement et convertie en école maternelle. Son architecture d’origine reste lisible, les extensions apparaissant volontairement en tant que telles. Sur le reste du terrain, ouvert sur une autre rue, a été construite la nouvelle école élémentaire. Sa façade devient la nouvelle image de l’école : dynamique, puissante et colorée. Jouant entre retrait et alignement, respectant un certain équilibre plein/vide, sa ligne de crête s’intègre sans heurts à celle des pavillons et des clôtures de la rue. Les deux entités semblent pouvoir vivre en indépendance, mais restent liées organiquement, comme attachées l’une à l’autre, formant un ensemble riche, fonctionnel et cohérent selon les architectes. Les deux parties possèdent maintenant une toiture végétalisée. Pour le chauffage, la Ville a investi dans un système par géothermie qui utilise la chaleur de l’eau souterraine. L’eau à 14° de la nappe phréatique est pompée à 50 m de profondeur. Une pompe à chaleur utilise ses calories pour porter l’eau du circuit de chauffage à 45°C. Cela permet d’assurer une température des locaux entre 18° à 20°C, complétée si besoin par une chaudière à gaz. Après avoir été refroidie, l’eau est reversée dans son milieu naturel (elle est alors à 9°C en moyenne). Ce système permet de chauffer un complexe sportif et l’école, soit une surface de 10 000 m2.

Cette opération s’inscrit dans une démarche volontariste de développement durable avec la certification HQE et des objectifs de haute performance énergétique (H.P.E) et haute qualité d’usage (H.Q.U).

Maîtrise d’œuvre :
Architectes : Renaud de la Noue et Ricardo Poro
FACEA, BET structure et fluide, économiste TERAO, Spécialiste HQE
PHUSIS, Paysagiste
ACV, Acousticien
ERGO ZEN, Ergonomiste