Accueil >> Actualités >> Avec sa pile à hydrogène, le refuge du Col du Palet est 100% énergie renouvelable

Avec sa pile à hydrogène, le refuge du Col du Palet est 100% énergie renouvelable

Situé sur la commune de Peisey-Nancroix, le refuge du Col du Palet (2587 m d’altitude) est implanté dans un site exceptionnel et sauvage, au cœur du Parc national de la Vanoise. Comme les 12 autres refuges en site isolé gérés par le Parc, il est confronté à un enjeu d’approvisionnement en électricité lié à la difficulté d’accès, l’altitude ainsi qu’une consommation concentrée sur la période de gardiennage. Pour gérer les ressources énergétiques, d’importants efforts de rationalisation étaient, et sont toujours, réalisés chaque jour par les gardiens du refuge.

Avant l’installation de la pile à hydrogène, l’énergie électrique produite par les panneaux solaires ne pouvait être stockée plus de 3 jours et des besoins comme le fonctionnement de la pompe de relèvement de l’eau potable nécessitait l’utilisation d’un groupe électrogène, alimenté au diesel. Afin d’optimiser la production et le stockage de l’énergie solaire en intersaisons pour la redistribuer en haute saison selon la demande en électricité, et ne plus avoir recours au groupe électrogène, le Parc a développé un prototype innovant basé sur la technologie hydrogène. L’hydrogène se génère facilement par électrolyse de l’eau. Source d’énergie propre pour l’environnement, il est sans émission de gaz à effet de serre.

Un consortium de 5 entreprises a proposé au Parc une installation clé en main, raccordée à l’installation électrique existante du refuge pour obtenir l’énergie et la puissance nécessaires par tous les temps.
C’est pour la complémentarité de compétences de ses entreprises et sa capacité à proposer un système complet, de haut niveau technologique, que le Parc national a retenu ces entreprises :
– Gest’Hydrogène et Gest’Perfomance pour la conception du local et son isolation spécifique ;
– MaHyTec pour la construction du système de stockage et de distribution d’hydrogène ;
– Waechter Énergies pour les différentes phases d’installation de raccordement et de distribution électrique ;
– Powidian pour la solution de production et de conversion d’hydrogène (électrolyseur et pile à combustible), l’atelier d’énergie et les équipements de pilotage généraux de l’installation.

Ce projet a été largement cofinancé par le Fonds européen de développement économique et régional (FEDER) dans le cadre de son programme opérationnel interrégional du massif des Alpes.

Après 3 ans d’expérience au Col du Palet, cette technologie a fait ses preuves. Le groupe électrogène n’a plus été utilisé. Le consortium et le Parc ont depuis l’été 2015 constamment cherché à optimiser le fonctionnement du système. Grâce à l’expérience du Col du Palet, la même solution a pu être mise en œuvre pour l’alimentation en électricité dans un hameau isolé du cirque Mafate à la Réunion. De même, le premier bâtiment autonome en énergie de la métropole nantaise a été équipé d’une station de production et stockage d’hydrogène. Une solution similaire devrait également voir le jour sur le refuge du lac d’Allos dans le Parc national du Mercantour. Des lycées de la Région Franche-Comté ont aussi mis en place le même type de systèmes à hydrogène destinés à la formation d’ingénieurs de la filière hydrogène.

Photo : Parc national de la Vanoise – Chloé Tardivet
Rozenn Hars, Présidente du Conseil d’administration, lors de l’inauguration le 28 septembre 2018