Accueil >> Actualités >> Agir sur les équipements pour faire baisser la consommation énergétique des bâtiments tertiaires

Agir sur les équipements pour faire baisser la consommation énergétique des bâtiments tertiaires

L’article 55 du projet de Loi Logement (ELAN) actuellement débattu au Parlement, devrait permettre de publier enfin le décret permettant de lancer officiellement la rénovation énergétique des bâtiments tertiaires. Le projet de loi fixe un objectif de réduction des consommations d’énergie de 40% à horizon 2030, 50% en 2040 et 60% en 2050. En admettant que le décret soit publié fin 2019, en tenant compte des délais pour le vote de la loi et de consultation sur le projet de décret, les propriétaires concernés disposent de 10 ans pour atteindre le 1erobjectif. Le SERCE (Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique) estime que ce délai est tout à fait tenable. Il peut même être atteint bien avant cela pour certains types de bâtiments, en agissant uniquement sur les équipements et les systèmes. L’implication des occupants, grâce à la mesure et l’affichage des consommations d’énergie et de la qualité́ de l’air permet de leur faire adopter des gestes responsables et économes (réduction de 5 à 10% de la consommation d’énergie globale). Le contrôle et la régulation des consommations énergétiques permettent de ne consommer que l’énergie seulement nécessaire avec une réduction de 15 à 20%. L’utilisation d’équipements et solutions efficaces sur le plan énergétique favorise la réduction des consommations d’énergie (réduction de 20%). La maintenance des équipements essentielle pour ne pas laisser les performances se dégrader dans le temps (absence de dérive). Ces solutions nécessitent un investissement faible ou modéré, ont un temps de retour sur investissement rapide, entre 3 et 7 ans, et peuvent être déployées sans rupture d’exploitation des bâtiments.

Voir aussi

Le bois, l’énergie la moins chère pour se chauffer

Le bois, l’énergie la moins chère pour se chauffer

Précarité énergétique, les acteurs de la filière du chauffage au bois rappelent que l’énergie bois …