Accueil >> Actualités >> 120 000 passoires thermiques et les chaudières au fuel vont disparaître

120 000 passoires thermiques et les chaudières au fuel vont disparaître

chaudières au fioul

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et Emmanuelle Wargon, en charge du logement ont annoncé une série de mesures à la suite du 5e conseil de défense écologique du 27 juillet 2020. Un projet de loi sera présenté fin septembre, fruit du travail de plusieurs groupes de réflexion cet été. Le conseil de défense écologique s’est concentré sur des mesures concernant le logement et le transport issues de la convention citoyenne. La rénovation énergétique des bâtiments et la lutte contre la précarité énergétiques sont prioritaires. « Nous avons tout à gagner à développer une filière du bâtiment tournée vers la rénovation pour développer des emplois d’avenir non délocalisables et ancrés dans les territoires » a indiqué Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique. Emmanuelle Wargon a annoncé les mesures : lutter contre les passoires thermiques en introduisant par décret la notion de performance énergétique de logements décents à compter du 1er janvier 2023, les locataires vivant dans des passoires thermiques pourront exiger devant le juge que les propriétaires entreprennent des travaux, le magistrat pourra geler le loyer ou interdire la location. Tous les logements dont la dépense énergétique dépasse 500 kWh/m2 de chauffage par an (soit 120 000 logements locatifs aujourd’hui) sont concernés. A compter du 1er janvier 2022, le remplacement des chaudières au fuel ou à charbon sera accéléré, en obligeant un renouvellement avec des chaudières moins polluantes. On ne pourra plus installer de nouvelles chaudières au fuel en France, la conversion les artisans chauffagistes sera appuyée par le gouvernement. Les aides aux ménages seront renforcées, 2 milliards seront ajouté au budget des aides contre 800 millions actuellement pour Maprimrénov. Par ailleurs, le chauffage extérieur des terrasses sera interdit, les portes des ERP climatisés ou chauffés obligatoirement fermées.