Accueil >> Actualités >> Technologies d’usinage du bois et de ses dérivés : résultats du premier semestre 2013

Technologies d’usinage du bois et de ses dérivés : résultats du premier semestre 2013

La première moitié de 2013 n’a pas été simple pour le secteur des technologies pour l’usinage du bois et de ses dérivés.

Selon les données élaborées par le bureau d’études Acimall – association de Confindustria qui représente les industries du secteur -, la période de janvier à juin 2013 a été difficile pour les exportations du Vieux Continent. L’Allemagne reste en tête du classement (voir le tableau suivant) mais marque une réduction substantielle des ventes à l’étranger (- 14,81 % par rapport à la même période en 2012) et confirme la tendance négative déjà enregistrée au premier trimestre de l’année. Une situation légèrement meilleure pour l’Italie qui – malgré une période encore négative – a réduit de quelques points de pourcentage la baisse enregistrée lors des trois premiers mois de l’année en cours. Les exportations asiatiques (Chine et Taiwan) suivent les données du premier semestre 2012, une situation qui leur permet quand même de s’approcher davantage des principaux pays compétiteurs européens. En revanche, les exportations des Etats-Unis (+ 8,36 %) et de l’Autriche (+ 1,54 %) restent focalisées sur les marchés de proximité. Les Etats-Unis demeurent le premier marché au niveau international, avec une tendance positive qui intéresse tous les pays fournisseurs, y compris l’Italie. La présence des machines fabriquées en Asie est élevée, comme d’habitude, alors que la concurrence européenne se caractérise encore une fois par le leadership de l’Allemagne. En Russie, l’Allemagne est en première position en tant que pays exportateur, un résultat influencé positivement par la fourniture de grandes installations pour la production des panneaux. L’Italie aussi enregistre une bonne prestation dans ce pays, malgré une baisse légère par rapport à 2012. On retrouve en Chine les principaux pays constructeurs du marché. L’Allemagne est le premier exportateur, avec plus de 60 millions d’euro lors du premier trimestre 2013, suivie par Taiwan (40 millions) et par l’Italie (un peu moins de 30 millions d’euro). L’Allemagne et l’Italie se partagent le quota le plus important des importations de technologies pour le bois du Brésil, grâce surtout à des collaborations efficaces avec les revendeurs et, dans quelques cas, à des investissements directs importants. En Europe, Allemagne et France sont les marchés d’importation les plus significatifs. A noter : la présence des technologies « made in China » en Allemagne, un phénomène en forte hausse. Pays Valeur accumulée Variation 2013/2012 Allemagne 753,6 – 14,81 Italie 513,2 – 7,91 Chine 331,6 0,45 Taiwan 203,0 0,84 Autriche 171,4 1,54 Etats-Unis 152,9 8,36 Source : bureau d’études Acimall, novembre 2013 www.acimall.com Voir cette actualité dans bati-journal.com

Voir aussi

Accord autour du bois de haute technologie

Accsys Technologies a conclu un accord de licence avec Rhodia, membre du groupe Solvay et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.