Accueil >> Actualités >> Récylum: bilan des appels d’offres pluri-annuels d’enlèvement et de traitement des lampes usagées
Récylum

Récylum: bilan des appels d’offres pluri-annuels d’enlèvement et de traitement des lampes usagées

Récylum, éco-organisme à but non lucratif agréé par les pouvoirs publics, assure en France la collecte et le traitement des lampes usagées. Pour mener à bien sa mission d’intérêt général, Récylum s’appuie sur des opérateurs d’enlèvement et de traitement spécialisés, rigoureusement sélectionnés dans le cadre d’appels d’offres transparents, basés sur des critères technico-économiques objectifs.
Dans le secteur de l’enlèvement des lampes usagées, les sociétés Envie 2E, Paprec -DEEE, Praxy et Sodicome travaillant depuis plusieurs années pour Récylum et ayant donné entière satisfaction, ont été reconduites pour une durée de 2 ans. Seul nouvel entrant dans la filière, la société Veolia-Triade (Saint-Priest, 69) qui s’est vue confier la région Rhône-Alpes. Cette dernière a su convaincre de sa capacité à mutualiser la collecte des lampes avec d’autres déchets dans le cadre d’une organisation efficiente des tournées à même d’en réduire l’impact environnemental.
Concernant le traitement des lampes dans des conditions respectueuses de l’environnement, les acteurs du marché ont été sollicités par Récylum pour créer de nouvelles capacités industrielles permettant de répondre à l’augmentation de la collecte des lampes fluocompactes sans dégrader la performance de recyclage qui a atteint en 2010 le taux record de 95 % du poids des lampes et des tubes néons traités. Ainsi, Coved, à Riom, vient de renouveler entièrement ses installations de prétraitement pour en accroître les performances dans le but d’accompagner l’augmentation des volumes de lampes collectées par Récylum tout en garantissant la qualité de traitement et la sécurité des personnels. D’autres prestataires envisagent de faire de même.
Par ailleurs, Récylum se félicite de l’arrivée sur le marché d’un nouvel acteur national, la société Artemise à Troyes (10) créée par les fondateurs de la société TCMS. Ce projet a été retenu par Récylum du fait de l’expérience avérée du candidat et de sa volonté de créer un centre de traitement mettant en oeuvre les meilleures pratiques connues au regard du respect de l’environnement et des performances de traitement. Artemise a obtenu les autorisations préfectorales nécessaires pour démarrer rapidement son activité sur un site temporaire en attendant la construction d’une usine spécialement dédiée à cette activité. Ce projet devrait très rapidement permettre la création de sept emplois à temps plein.
www.recylum.com

Voir aussi

Granulés

Un pellet issu du recyclage des déchets verts

La PME antiboise ZETA Pellet, spécialiste de la transformation des déchets végétaux, a inauguré sa …