Accueil >> Actualités >> Précarité énergétique : les actions du gouvernement

Précarité énergétique : les actions du gouvernement

Plus de 3,5 millions des ménages français sont concernés par la précarité énergétique. Par un communiqué du 11 décembre, les ministres Nathalie Kosciusko-Morizet, Roselyne Bachelot et Eric Besson, ainsi que Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du Logement, ont rappelé les actions menées par le gouvernement pour lutter contre cette précarité. Le tarif social du gaz, instauré en 2008, a été renforcé de 20 % en avril 2011 et celui de l’électricité de 10 points en janvier. Le gouvernement s’apprête à automatiser l’attribution de ces tarifs sociaux, dont seuls 800 000 des 1,5 à 2 millions de foyers éligibles bénéficient actuellement. Un décret, en cours d’examen, y pourvoira début 2012.
Les ministres rappellent également les aides aux rénovations en faveur des propriétaires modestes : le « fonds national d’aide à la rénovation thermique des logements privés » et le programme « Habiter mieux », doté de 1,35 milliard d’euros et complété par les collectivités locales, les caisses de sécurité sociale et Procivis. Les travaux sont également encouragés par le crédit d’impôt « développement durable » et l’éco-prêt à taux zéro, recentrés en 2012 sur les rénovations lourdes et ouverts aux copropriétés. Dans le parc public, l’éco-prêt HLM qui vient d’être prorogé sans contingentement, a déjà permis de financer la rénovation thermique de 100 000 logements sociaux énergivores depuis 2009. Enfin, pour mieux suivre le sujet et l’impact de toutes ces actions, le gouvernement a constitué, le 1er mars 2011, un Observatoire de la précarité énergétique.

Voir aussi

La Normandie inaugure son premier éco-quartier

  A l’occasion de la venue à Val-de-Reuil d’Emmanuelle COSSE, Ministre du Logement et de …