Accueil >> Actualités >> Pour FNE, il est grand temps de s’engager résolument dans la réduction des consommations d’énergie

Pour FNE, il est grand temps de s’engager résolument dans la réduction des consommations d’énergie

Après quatre mois de participation à la table ronde sur l’efficacité énergétique, FNE quitte le groupe de travail. Cette table ronde devait être, selon France Nature Environnement, l’occasion de conforter les engagements pris lors du Grenelle de l’environnement et de dégager des financements pour un programme massif d’isolation du bâti ancien. Mais, les objectifs sont loin d’être tenus, l’Union Européenne n’a pas rendu obligatoire les 20% d’amélioration de l’efficacité énergétique, contrairement aux 20% sur les GES et les énergies renouvelables. Des mesures intéressantes ont été proposées par la table ronde mais, il manque l’essentiel, la volonté politique forte. Pour Bruno Genty, président de France Nature Environnement : « Nous y sommes allés avec la volonté de soutenir que la réduction des consommations est un enjeu fondamental pour l’avenir. A ce titre, nous demandions que le grand emprunt (programme « investissements d’avenir ») finance massivement les investissements pour les économies d’énergie, en particulier dans le bâtiment. Hélas, nous avons bien vu la déclaration de 1 milliard d’euros pour le nucléaire, mais rien d’équivalent pour l’efficacité énergétique. ».Pourtant, en période de risque de récession, un tel investissement permettrait d’investir aujourd’hui pour réduire les dépenses énergétiques de demain mais aussi de créer rapidement des emplois dans le bâtiment et l’artisanat.