Accueil >> Actualités >> Performance énergétique des logements, une majorité de cancres

Performance énergétique des logements, une majorité de cancres

En Île-de-France, deux biens sur trois sont classés entre F et G en termes de performances énergétiques. Ces piteux résultats ont été révélés par une étude du groupe De Particulier à Particulier, à partir des diagnostics de performance énergétique de 450 logements en région parisienne, dont 69 % d’appartements et 31 % de maisons individuelles. Quasiment aucun logement n’appartient à la catégorie A ou B, alors que cet objectif peut permettre de diviser la pollution et la facture énergétique par cinq. L’étude révèle également de meilleures performances côté maisons individuelles que pour les appartements, car elles sont généralement mieux isolées, et le chauffage collectif est souvent moins performant que le chauffage individuel. Enfin, cette enquête montre que les biens chauffés au gaz sont en moyenne 1 % plus économes que ceux chauffés à l’électricité. Cela laisse entrevoir les efforts que les Français doivent consentir pour diminuer la facture énergétique et l’émission de gaz à effet de serre.
www.pap.fr

Voir aussi

Les facteurs de vulnérabilité énergétique pour le logement

Près de 15% des ménages sont en situation de vulnérabilité énergétique pour leur logement, selon …