Accueil >> Actualités >> Marché des pompes à chaleur : baisse généralisée en 2011

Marché des pompes à chaleur : baisse généralisée en 2011

Diffusant chaque année (et depuis 2010 en collaboration avec Pac & Clim’Info) les chiffres du marché des pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques, l’Afpac estime que le marché s’est effondré et qu’aucun signe de croissance n’est enregistré ; pour cela, l’association se base sur les données 2010 et les tendances 2011 clairement indiquées par son dispositif de saisie de l’activité des acteurs de la filière. En ce qui concerne les pompes à chaleur air/eau, l’activité a chuté de 42 % en 2010, après une baisse de 23 % en 2009. Quant au marché des appareils de géothermie, stable en 2007 et 2008, il s’effondre également : – 26 % en 2009 et – 38 % en 2010. La situation devrait être identique en 2011, avec une baisse des géothermiques (- 15 %) et des aérothermiques sur le marché de la rénovation. Seule la montée en puissance des labels BBC en maisons individuelles peut faire progresser le marché air/eau (+ 4% au plus), marché qui reculerait de nouveau si la RT 2012 reste en l’état.
L’Afpac dénonce la mise au ban « très sensible et arbitraire » des pompes à chaleur. Un fait « avéré », contraire à la fois aux principes d’égalité que la RT doit respecter mais aussi aux engagements des pouvoirs publics. Les PAC contribuent de manière optimale aux engagements internationaux de la France dans le domaine du réchauffement climatique, contributions incontournables en addition solidaire des autres énergies renouvelables. Enfin, l’association appelle toutes les parties prenantes à « jouer solidaires et honnêtement » dans le respect du Grenelle de l’environnement.

www.afpac.org

Voir aussi

Journées de la géothermie 2014

Salon, conférences, ateliers – Cité des sciences de La Villette, Paris Cet événement propose un large …