Accueil >> Actualités >> Maison MFC 2020 : le chantier est terminé
Maison MFC 2020
La construction de cette maison se positionne bien au-delà de la réglementation en intégrant tous les usages de la maison dans l’élaboration des calculs thermiques (éclairage, informatique, électroménager, voiture…). Photo MFC

Maison MFC 2020 : le chantier est terminé

Neuf mois auront suffi pour réaliser la maison Concept MFC 2020. Une maison laboratoire du futur qui consomme 0 énergie et n’émet pas de CO2.
Créer une nouvelle forme d’habitat individuel conciliant maison à énergie positive et mobilité douce, tel était l’objectif du projet lancé début 2008 sous l’impulsion du Groupe Maisons France Confort. Mûrement réfléchi, le Concept MFC 2020 a associé un ensemble de seize partenaires, tous experts dans leurs domaines respectifs, qui ont apporté leur savoir-faire. « C’est un projet unique en Europe, voire dans le monde, » a déclaré Patrick Vandromme, président du Groupe Maisons France Confort lors de la présentation à la presse. Après neuf mois de travaux, le chantier vient de s’achever. Elle sera utilisée comme espace de démonstration et de mesures pendant deux ans, avant que son acquéreur vienne prendre possession des lieux. Le Groupe prévoit une commercialisation du concept, décliné en six modèles, dès la fin de l’année 2012.
Un concept inédit
Implantée à Saint-Priest, en périphérie de Lyon, la construction est une maison à énergie positive tous usages, décarbonnée, associée à une voiture électrique. Avec une performance de –173 kWhep/m2/an, elle affiche une étiquette énergie en A++ et un Cep ultra-performant à –128 kWhep/m2 SHONRT, soit supérieur de 256 % à la réglementation actuelle RT 2012 ! Ses émissions de gaz à effet de serre sont nulles. Grâce à l’isolation thermique très poussée de l’enveloppe, la déperdition totale sur les parois et liaisons est seulement de 87 K/W avec un Bbio de 14.8 (à comparer à un BBiomax de 62,00 soit 76 % plus performant). Quant à l’objectif d’étanchéité à l’air, il est largement atteint avec 0,16m3/h/m2 sous 4 Pa (ce qui correspond à l’exigence du Label PassivHaus). Sa conception bioclimatique et architecturale innovante permet d’utiliser au maximum les apports solaires naturels tout en limitant fortement l’impact des très fortes chaleurs estivales (température maximale l’été de 27 °C contre 36 dans un projet traditionnel). Détails en image.

(encadré)
La maison en chiffres
• 882 m2 de terrain
• 178 m² de surface habitable
• 29 % de taux de vitrage
• 2 119 m linéaires de profilé acier
• 14 077 kg de bardage en panneaux sandwichs isolants
• 124 m2 de panneaux photovoltaïques
• 0 énergie
• 0 émission de CO2