Accueil >> Actualités >> Lyon Confluence : plus de 2 300 ml de rupteurs thermiques au cœur de Monolithe

Lyon Confluence : plus de 2 300 ml de rupteurs thermiques au cœur de Monolithe

Considéré comme un des plus importants projets urbains français en cours, le programme Lyon Confluence s’inscrit dans une démarche d’Agenda 21. La conception des bâtiments a permis à la ZAC de répondre aux critères de la démarche HQE et de bénéficier du soutien européen du programme Concerto. Schöck a été choisi pour traiter les ponts thermiques et parfaire l’isolation de l’enveloppe des bâtiments, tant en isolation par l’extérieur que par l’intérieur. Si la rupture des ponts thermiques était, la plupart du temps, assurée par le recours au procédé d’ITE, certains bâtiments, comme le Monolithe, ont nécessité une approche différente puisqu’isolés par l’intérieur. Pour atteindre une performance énergétique de 0,64 W/mK (0,99 W/mK imposé par la réglementation) et limiter au minimum les déperditions énergétiques, 2 380 ml de Rutherma DF ont été posés sur cet immeuble pour le traitement des ponts thermiques au niveau des liaisons dalle/façade. Des solutions de rationalisation du coffrage ont aussi été retenues par l’entreprise de gros œuvre. Conçu autour d’un important patio, cet édifice offre une superficie totale de 28 000 m2 SHON. La pose des rupteurs s’est déroulée de décembre 2009 à avril 2010, soit six mois. www.schoeck.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.