Accueil >> Actualités >> Les nanomatériaux à la loupe

Les nanomatériaux à la loupe

Grenoble, une plateforme consacrée aux risques potentiels liés aux nanomatériaux verra le jour en 2013. Conçue par Eiffage Construction Isère et Chabanne & Partenaires pour le CEA, elle est dotée d’un programme inédit à ce jour. Les nanoparticules suscitent des questionnements légitimes concernant leur utilisation dans des produits de la vie courante et leur impact éventuel sur l’homme et sur l’environnement. D’où l’importance de se préoccuper de prévention dès les phases de conception et de production. Au coeur du campus d’innovation Giant, la plateforme nano-sécurité vise à favoriser la R&D et les interventions dans le domaine des risques potentiels liés aux nanomatériaux. Les travaux ont commencé en janvier, la livraison du bâtiment est prévue en décembre 2013. L’enjeu du projet : fonctionnalité et sécurité La plateforme regroupera un ensemble de moyens techniques, de recherche et de formation dans le domaine de la sécurité des nanomatériaux. Cet équipement unique au monde devrait apporter une réponse concrète et opérationnelle pour tous les chercheurs et opérateurs utilisant ces technologies. Elle développera les connaissances relatives à la synthèse, à la manipulation et au stockage des nanomatériaux. La haute technicité et la grande spécificité du bâtiment imposent une fonctionnalité parfaitement étudiée et maîtrisée. Les architectes ont donc créé une plateforme constituée de six secteurs (accueil, formation, détection, intervention, bureaux, laboratoires R&D) qui gravitent autour d’un espace de convivialité central, tels des électrons autour d’un noyau. Une architecture symbole des nanomatériaux L’architecture de la plateforme est considérée ici comme un « plus » qui lui donne son image de marque. Le projet proposé par l’agence «raconte» et symbolise les nanotechnologies : les hexagones constituant la résille sont une allusion directe à la structure atomique des fullerènes et des nanotubes de carbones. La couleur sombre du revêtement Eternit qui revêt la façade rappelle le graphite, forme allotropique du carbone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.