Accueil >> Actualités >> L’efficacité énergétique active : premier levier de la transition énergétique française
L'efficacité énergétique

L’efficacité énergétique active : premier levier de la transition énergétique française

La filière éco-électrique publie une étude qui apporte un éclairage inédit sur la performance et la rentabilité économique des solutions d’efficacité énergétique active ainsi que sur les types de bâtiments à cibler en priorité pour exploiter au mieux les économies d’énergie.
Un potentiel d’économies d’énergie considérable à portée de main
L’étude démontre que le déploiement sur le parc immobilier français des solutions d’efficacité énergétique active proposées par la filière, représente à lui seul un potentiel d’économies d’énergie de 16 Mtep par an, soit 75% de la consommation énergétique annuelle de l’Ile-de-France en 2010. Ce déploiement réduirait de 7,5% les émissions annuelles françaises de CO2, contribuant ainsi significativement à la réalisation des engagements de la France dans ce domaine. La réduction des consommations ainsi générée représenterait 17 milliards d’euros d’économies annuelles, soit l’équivalent d’un tiers de la facture énergétique nationale.
L’efficacité énergétique active, un axe d’investissement toujours rentable
Les solutions d’efficacité énergétique active présentent des temps de retour moyens sur investissement très attractifs de 3 à 7 ans pour le tertiaire et de 6 à 13 ans pour les logements. Quel que soit le type de bâtiment, les montants investis dans des solutions d’efficacité énergétique active pour économiser 1 MWh sont toujours largement inférieurs au coût de ce MWh s’il était consommé.
Les cibles prioritaires
L’étude de la filière identifie également les cibles prioritaires parmi les différentes catégories de bâtiments. Il s’agit des immeubles tertiaires, notamment des bureaux, des commerces et des établissements d’enseignement. Grâce à leur capacité à être pilotés avec précision par zones d’usages bien distinctes, ces bâtiments offrent des potentiels de gains immédiats et significatifs, avec des temps de retour sur investissement compris entre 3 et 5 ans et donc particulièrement attractifs.
Approche globale de la performance énergétique des bâtiments
L’efficacité énergétique active vise à supprimer les gaspillages énergétiques grâce à une gestion et à un pilotage automatisés des énergies du bâtiment en fonction des besoins réels instantanés de ses occupants. Cette approche systémique et globale, associant technologies innovantes et exportables ainsi que services à forte valeur ajoutée, peut être combinée à d’autres actions d’efficacité énergétique conventionnelles (isolation, double vitrage, équipements thermiques performants etc.) qui s’en trouveront ainsi bonifiées.

Télécharger l’étude

Voir aussi

Une maison rafraîchie « naturellement » en climats chauds

Le Groupe Trecobat va construire une maison expérimentale en milieu chaud : la Villa OCCITAN-E. …