Accueil >> Actualités >> Le Grenelle financé

Le Grenelle financé

Présenté le 26 septembre dernier, le projet de loi de finances 2009 arrête entre autres la contribution de l’Etat au financement du Grenelle de l’environnement pour les trois prochaines années. Pour le secteur du bâtiment, le budget 2009 du ministère du Développement durable prévoit la mise en place daides directes importantes pour la rénovation thermique des logements dans les parcs privé et social, et la création de mécanismes financiers permettant de financer les investissements thermiques sur les économies d’énergie réalisées. Parmi les mesures concrètes figure la mise en place d’un écoprêt à taux zéro pour les rénovations thermiques lourdes qui permettra de réaliser 20 Md de travaux d’ici à la fin de la mandature ainsi que des prêts ultra-bonifiés de la Caisse des dépôts qui financeront la rénovation thermique de 170 000 logements en trois ans. Parallèlement, l’ADEME soutiendra  financièrement les investissements des collectivités locales et des entreprises dans des chaufferies collectives utilisant la biomasse. Une enveloppe de 320 M sera consacrée aux plans locaux de prévention et de recyclage des déchets, et 770 M seront dédiés à la recherche dans le domaine du développement durable. Sur cette période de 2009 à 2011, ce sont ainsi près de 19 Md dengagements et 7,3 Md de crédits de paiement qui seront mobilisés par lÉtat dans le cadre du Grenelle, représentant une enveloppe annuelle supplémentaire d1,2 Md sur trois ans. »

Voir aussi

fleur

Savez-vous construire des bâtiments à «biodiversité positive» ?

Le Grenelle de l’environnement a prévu de prendre en compte la compensation des impacts liés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.