Accueil >> Actualités >> Le génie électrique et climatique renoue avec la croissance
génie électrique
Document SERCE

Le génie électrique et climatique renoue avec la croissance

C’est lors de l’assemblée générale de son Conseil d’administration, le 15 juin dernier, que le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique a réélu Bernard Vadon à sa présidence. L’occasion pour le SERCE de faire le point sur la conjoncture des activités du secteur. L’année 2010 a enregistré une progression du volume de l’activité de 0,8 %, après le fléchissement constaté en 2009 (- 2,7 %), ce qui témoigne d’une relative stabilité en dépit de l’augmentation du prix des matières premières et d’un niveau de prix des offres très bas. Les entreprises du SERCE ont réalisé, en France, un chiffre d’affaires annuel de 14,7 milliards d’euros en 2010. Le développement des projets d’installation photovoltaïque a notamment permis de compenser en partie le fort ralentissement dans le secteur industriel.
Si le tertiaire a poursuivi sa progression, avec 42,5 % du chiffre d’affaires du secteur contre 40,2 % en 2009 et 37,2 % en 2008, la part de l’industrie est restée stable (20,5 % en 2010 comme en 2009). Les entreprises ont noté une légère reprise de l’activité qui devrait se poursuivre en 2011. L’activité réseaux s’est ralentie en raison d’un rythme d’investissement moins fort que prévu et de l’incertitude des collectivités territoriales sur l’évolution de leurs ressources budgétaires. Le génie climatique est quant à lui resté stable. Comme en 2009, il représente en 2010 13 % de l’activité des entreprises du SERCE. Les perspectives pour l’année 2011 devraient être orientées légèrement à la hausse. Les carnets de commande se remplissent sur un rythme globalement positif.

www.serce.fr