Accueil >> Actualités >> Gaia : résidence très haut de gamme à empreinte carbone neutre
résidence à empreinte carbone neutre

Gaia : résidence très haut de gamme à empreinte carbone neutre

Milena Cvijanovich et son équipe de MCM DesignStudio, agence d’architecture suisse, ont créé un concept de construction pouvant se déployer à volonté sur tout type de site, tout en respectant les critères du développement durable et obéissant aux codes du luxe.
L’architecte est confronté à un grand nombre de challenges, tels que, pour n’en citer que quelques-uns, l’orientation et l’intégration de l’habitat, le respect de l’écosystème et du paysage naturel existant.
Les matériaux entrant dans la construction de la structure de la résidence Gaia obéissent aux critères du développement durable. Ils vont au-delà de ce qui est demandé par la législation des pays les plus exigeants comme la Suisse et suivent de près l’Agenda 21. Les standards MCM DesignStudio prennent en compte, par exemple, l’utilisation de matières premières locales renouvelables, la gestion des déchets et l’utilisation des méthodes de calcul d’isolation. La résidence est équipée des dernières technologies de pointe ; soin est pris de réduire au maximum la consommation en énergie et en eau par la mise en place de panneaux photovoltaïques, de détecteurs de mouvement et du contrôle de flux en eau notamment. Le projet s’attache à supprimer toute pollution visuelle tout en augmentant le confort grâce aux LED et à la mise en place de détecteurs de lumière naturelle. Quant aux finitions intérieures, l’agence utilise le savoir-faire artisanal et les matériaux ayant reçu le Label équitable Ethnosphère* que Milena Cvijanovich a créé afin de maîtriser toute la chaîne du métier d’architecte durable et les codes du luxe.
Quant à la conception architecturale, l’agence MCM DesignStudio a choisi la spirale Fibonacci parmi les différentes formes de géométries sacrées. Cette spirale est celle que l’on retrouve fréquemment dans la nature, que ce soit dans le monde marin (les coquillages), végétal (les tournesols) ou spatial (les galaxies). La raison du choix de ce nombre Fibonacci est qu’il permet une répartition harmonieuse des volumes et des espaces à vivre.
www.mcmdesignstudio.ch