Accueil >> Actualités >> Energie et éolienne et photovoltaïque représentent moins de 5% de la production nationale en 2013
photovoltaïque

Energie et éolienne et photovoltaïque représentent moins de 5% de la production nationale en 2013

RTE, ERDF, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et l’Association des distributeurs d’électricité de France (ADEeF) viennent de publier le panorama 2013 des énergies renouvelables. Ce rapport indique que le taux de couverture moyen de la consommation par la production éolienne a été en moyenne de 3,3 % en 2013. Il est supérieur à 5 % dans six régions, et dépasse 10 % en Champagne-Ardenne et en Picardie avec des taux atteignant respectivement 22 et 14 %. A une maille temporelle plus fine, la production éolienne de Champagne-Ardenne a permis de couvrir lors du dernier trimestre de l’année 2013 près de 30 % de sa consommation. Quant au taux de couverture moyen de la consommation par la production photovoltaïque, il a été de 1,0 %. Ce taux a atteint un maximum le dimanche 11 août à 14 h avec un pic de 7,3 % pour une production de 2 819 MW et une consommation de 38 449 MW. Le taux de couverture annuel de la consommation par la production photovoltaïque dépasse 5 % en Corse et 2 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur, en Languedoc-Roussillon, en Midi-Pyrénées et en Aquitaine.

Depuis plusieurs années, les pouvoirs publics français ont souhaité développer une filière qui favorise l’intégration au bâtiment, en établissant un tarif d’achat de l’électricité plus avantageux pour ces solutions. Révisé en mars 2011, le tarif d’achat est désormais indexé tous les trimestres en fonction du volume des projets entrés dans le mécanisme de soutien lors du trimestre précédent. Le tarif est également fonction du degré d’intégration des panneaux photovoltaïques et de la puissance de l’installation. Au-delà de 100 kWc, le système de soutien passe par des appels d’offres dont l’instruction est assurée par la Commission de Régulation de l’Energie. La procédure est simplifiée pour le segment 100-250 kW et complète au-delà. Depuis janvier 2013, une bonification tarifaire allant jusqu’à 10 % a été mise en place pour les installations de puissance inférieure à 100 kWc, qui comportent des modules dont les étapes clés de fabrication sont localisées en Europe. Malgré ces mesures, la filière photovoltaïque accuse un net ralentissement du rythme des raccordements en 2013.

RTE a mis en place un système d’observation et d’estimation des énergies renouvelables variables (éolien et photovoltaïque), ainsi que de prévision. Ce système observe en temps réel la puissance injectée et réalise des prévisions de productions éolienne et photovoltaïque à partir de modèles de calcul développés par RTE. Au 30 septembre 2013, la production de 80 % du parc éolien installé est ainsi suivie en temps réel par le biais de ces télémesures, le reste étant estimé par des modèles numériques.

Voir aussi

La thalassothermie au cœur de l’opération de rénovation urbaine Euroméditerranée 2 à Marseille

Optimal Solutions, filiale de Dalkia (groupe EDF), a réalisé à Marseille un réseau d’eau tempérée …