Accueil >> Actualités >> Crédit d’’impôt EnR : l’’Afpac entre satisfaction et déception

Crédit d’’impôt EnR : l’’Afpac entre satisfaction et déception

L’’Afpac (Association française pour les pompes à chaleur) se réjouit de l’’éligibilité de l’’ECS (eau chaude sanitaire) thermodynamique dans le crédit d’’impôt. Concernant la géothermie, le nouveau dispositif permet la prise en compte de l’’ouvrage souterrain et maintient le taux de 40 %. Cette modalité est bien sûr positive pour cette technologie dont le coût est supérieur à celui du système thermodynamique sur air. L’association déplore cependant que malgré ses demandes pour que la trop brutale dégressivité du taux du crédit d’’impôt (de 40 à 25 %) soit revue, cette demande d’atterrissage en douceur n’a pas été retenue, alors même que le marché est actuellement très difficile. Enfin, l’’Afpac constate que les différences de taux appliqués aux différents systèmes de pompe à chaleur ne donnent pas une bonne visibilité au marché.

Voir aussi

Pompe à chaleur

Un réseau de recherche sur les pompes à chaleur

Sept acteurs français majeurs de la recherche sur les pompes à chaleur (CEA, CETIAT, COSTIC, …