Accueil >> Actualités >> Autonomie en eau et énergie à Grenoble

Autonomie en eau et énergie à Grenoble

Michel Destot, député-maire de Grenoble, et Yves Gabriel, P-DG de Bouygues Construction, ont signé, le 22 janvier dernier, un partenariat de recherche et développement pour la construction d’un îlot d’immeubles de logements collectifs visant l’autonomie totale par rapport aux réseaux, énergie et eau. Les réponses aux besoins en eau et énergie seront puisées dans le milieu naturel ambiant : récupération des eaux de pluie via les toitures et énergies renouvelables (solaire thermique et photovoltaïque, éolien, cogénération biomasse…). Un bâtiment autonome, c’est aussi un bâtiment vertueux, et la première étape du projet consiste à réduire les consommations tout usage. Là où les choses se compliquent, c’est dans le stockage des énergies produites. û court terme, les chercheurs envisagent le recours à des batteries de stockage qui seraient optimisées. û long terme, plusieurs options sont possibles : stockage de l’électricité avec l’hydrogène, le stockage de la chaleur via des sels thermochimiques ou des matériaux à changement de phase.  Plus empirique encore et en dehors du cadre réglementaire qu’il faudra nécessairement adapter : l’autonomie en eau… Le postulat repose sur le recueil de 20 litres d’eau par jour et par personne. Eau qui est utilisée quatre fois à des niveaux différents de qualité : eau potable, eau corporelle, eau de service et, pour finir, eau d’arrosage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.